L'OUTIL NEUROPTIMAL® DYNAMIQUE

Le Neurofeedback dynamique est une méthode informatisée qui permet à tout cerveau d’apprendre à mieux s’auto-réguler. L’objectif est d’enregistrer et d’analyser l’activité des neurones afin d’optimiser les performances du cerveau en lui renvoyant des indications sur son fonctionnement. Ces retours d’information, sont appelés feedbacks.

La plupart des gens éprouvent une certaine anxiété lors de la première séance particulièrement lorsque les capteurs sont posés sur la tête. Certains s'imaginent que de l’électricité va leur être envoyé au cerveau, ce qui n'est absolument pas le cas.

Les capteurs posés sur la tête avec une pâte conductrice ont pour objectif de réceptionner l'activité électrique du cerveau et de transmettre les données de cet activité vers l'ordinateur; et pas l'inverse !

Un petit boitier est relié à l'ordinateur: il s'agit de l'encodeur-amplificateur des données. Celui-ci reçoit les signaux émis par le cerveau, il les amplifie et les numérise puis les envoie vers le logiciel de neurofeedback. L'activité électrique des neurones exprimée en µV (microvolts), est numérisée afin de produire un tracé appelé électroencéphalogramme (EEG). 

La fréquence d'échantillonnage de la captation du signal est de 256 mesures par seconde.  Ces mesures répétées durant toute la durée de la séance vont donner une information sur l'activité du cerveau.

L'outil dispose de 5 capteurs: 2 sont positionnés sur la tête et 3 sur les oreilles. 

Les capteurs positionnés sur les oreilles servent à  enregistrer les signaux de l'environnement. Ces informations sont déduites des informations totales générés par les capteurs de la tête donnant ainsi précisément la mesure de l'activité électrique du cerveau.

Les rythmes cérébraux

Les rythmes cérébraux sont des signaux spontanés, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas induits par une stimulation externe. Ces rythmes sont utilisés en neurosciences cognitives afin de classifier les patrons de sommeil, identifier des patrons d’activité neuronale atypiques associés à des pathologies ( épilepsie, tumeurs cervicales) ou bien à des états de conscience et de vigilance. Parmi les rythmes cérébraux, on peut identifier certains profils de fréquences.

 

Voici quelques exemples de rythmes cérébraux :

Rythme cérébral    Bande de fréquence

                                               Delta                     Inférieure à 4 H                                     

Thêta                       4 à 7 Hz

  Alpha                       8 à 12 Hz

   Bêta                        15 à 30 Hz

       Gamma                     Plus de 30 Hz

Rythmes delta : Ce sont des ondes lentes. Elles sont présentes lors d’un état de méditation profonde ou d’un état de sommeil sans rêves.

Rythmes thêta : Ce sont des ondes présentes lors d’un sommeil profond. Ces ondes jouent un rôle lors de l’apprentissage et de la consolidation de mémoires.

Rythmes alpha : Ces ondes sont présentes lors d’un 

état d’éveil de vigilance ou de méditation légère. Elles sont associées à la coordination d’activité mentale et à l’apprentissage.

Rythmes bêta : Ces ondes sont présentes lors d’un état d’éveil lorsque notre attention est engagée par des tâches cognitives (prendre une décision, résoudre un problème) ou le monde extérieur.

Rythmes gamma : Ce sont les ondes les plus rapides. Elles sont associées au traitement d’information par différentes régions du cerveau (c’est-à-dire la synchronisation de plusieurs régions du cerveau). Elles sont également présentes lors d’état nécessitant un haut niveau d’attention ou de concentration.

 

 

Téléphone: 06 20 35 36 10

3, allée du Docteur Subert

58.000 Nevers

15 Boulevard Daguerre
42.000 Saint-Etienne

©2020 par Geoffroy de Saint Leger